Si vous êtes piqués, sortez en toute tranquillité !

Le vaccin contre le COVID-19 est enfin disponible pour beaucoup en France. Les Français ont de plus en plus confiance en la vaccination et ont conscience que c’est une étape presque indispensable pour un retour à la vie normale.

L’avenir reste incertain du fait de potentielles nouvelles apparitions de variants, du relâchement des Français ou de d’autres facteurs. La vaccination reste tout de même une première étape pour la fin de cette crise sanitaire. Au départ, de nombreuses inquiétudes régnaient de la part des Français face au vaccin. Cependant, ces derniers prennent de plus en plus conscience de l’importance de se faire vacciner pour tous. À l’approche de l’été, l’épidémie s’essouffle, bien que ce ne soit pas la fin. Avec l’ouverture des bars et restaurants et le rallongement du couvre-feu, la France commence à reprendre sa « vie d’avant » et c’est une bouffée d’air frais pour tous les français.

Mais alors qui peut se faire vacciner ?

Le calendrier vaccinal évolue de plus en plus et dépend des doses que reçoit la France. Les gens ont la possibilité de se faire vacciner par différents vaccins : Moderna, Pfizer, AstraZeneca, Jonhson&Jonhson… Il est désormais possible de se faire vacciner dès l’âge de 18 ans. L’application Doctolib permet une prise de rendez-vous sur internet, ce qui permet à beaucoup de monde de se faire vacciner sans attendre et de manière efficace. On observe une vague de prise de rendez-vous de la part de nombreux Français. Le gouvernement a annoncé que dès le 31 mai (au lieu du 15 juin), la prise de rendez-vous pour tout adulte avec ou sans facteurs de risque sera possible. Il est actuellement possible pour tout le monde de prendre des rendez-vous du jour au lendemain pour se faire vacciner à certains moments vacants.

 

En résumé, c’est une nouvelle qui donne un bon élan de positivité pour tous et qui ouvre le bal d’un été, on l’espère, plus libre, moins restrictif et avec une possibilité de partir en vacances à l’étranger grâce au pass sanitaire.